Montcuq Info - Trouver en 1 clic - documentation opinions créations...
Montcuq en Quercy livres
Village
Canton
Quercy
Les livres
Contact

Salon du livre

Maurice Faure et Montcuq, une vieille histoire du clientélisme lotois ?

Etonnant et drôle mais j'ai été le dernier à publier un livre le présentant de son vivant...




Longue vie à Maurice Faure !...

Il peut devenir le Stéphane Hessel du Lot ! Il lui faudrait un livre... nul doute que les éditions Privat s’empresseraient de le publier... Vite, avant les élections européennes... je lui propose "l’Europe que nous avons voulue."



Si je reviens sur Maurice Faure, c’est qu’en septembre 2013 il y eut une grande fête (républicaine !) en son honneur à la mairie de Cahors. Je n’y étais naturellement pas convié. Il s’agit donc du point de vue d’une grande plume de leur dépêche... « Cahors. Maurice Faure, l’Empereur devient Commandeur » C’est son titre, à Laurent Benayoun. Peut-être qu’il trouverait mieux que moi pour l’opus du « César républicain. » (rappel : lu dans Dire Lot... « César républicain » je ne me serais pas permis déjà que mon cher Sénèque dut se suicider sur ordre de Néron...)

Maurice Faure serait donc devenu, à 92 ans, le deuxième lotois élevé Commandeur de la Légion d’Honneur. Je ne cherche pas à savoir le nombre de marches entre lui et l’honneur accordé à Malvy Martin... « Le grand radical a reçu les insignes de Commandeur de la Légion d’Honneur des mains de Sylvia Pinel, ministre (PRG) de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme. Comme un passage de témoin entre deux générations du radicalisme, souligné avec délicatesse par la ministre tarn-et-garonnaise. En contemplant Maurice Faure, on tutoie bien l’Histoire de France, le fracas des Républiques, et l’avènement de l’Europe. »
Oui, on sait, y’a sa signature sur le traité de Rome en 1958... et il est le dernier vivant de cet acte fondateur... S’il n’en reste qu’un, ce sera le dernier... Allez, chantez ! (avec l’accent de Jacques Higelin)

« Avant d’accrocher la cravate de commandeur autour du cou de Maurice Faure, Sylvia Pinel se posa donc, avec affection et simplicité, en héritière de ce grand homme, au parcours unique : «Vous êtes la grande figure tutélaire du radicalisme, votre talent a marqué l’histoire. Vous êtes un exemple, ma ligne de conduite, un homme de consensus. Votre parcours politique est hors du commun et vous êtes le symbole de la méritocratie républicaine». » La présentation de DireLot me traverse l’esprit en consultant ces éloges...

Martin Malvy aurait dit « Maurice Faure est un homme d’exception. J’ai le plus profond respect pour son rôle éminent dans la construction européenne, son engagement politique, le tout charnellement relié au Lot et à la terre. »

Jean-Michel Baylet : « Maurice Faure a guidé mes premiers pas en politiques, il m’a appris l’art oratoire. J’éprouve beaucoup d’émotion, ce soir. C’est un homme qui a traversé les Républiques, en gardant ses convictions, son amour de la ruralité. Nous sommes tous ses héritiers. » Dans le clientélisme ? C’est bien ce que vous souhaitiez avouer ?
Ce n’est pas sa mère qui a guidé ses premiers pas en politiques, à monsieur Baylet toujours connu dans nos campagnes sous un sobriquet peu aimable... « le veau sous la mère » ? Même sa page wikipedia le note, avec « fistonné. »

Quant à Jean-Marc Vayssouze « C’est un grand politique, un homme attaché à ses valeurs, un très grand esprit. J’ai vécu, ce soir, un de mes plus grands moments en tant que maire. »
Un grand politique... ce n’est pas forcément un compliment... il l’ignore peut-être puisqu’il semble s’être fait traiter d’inculte par son adversaire de ces municipales 2014.

Gérard Miquel « C’est un maître en politique. Un homme de parole. J’ai beaucoup appris à ses côtés. Je suis l’un de ses disciples et j’en suis fier. »
Maurice Faure étant considéré comme « le symbole du clientélisme lotois », Gérard Miquel se reconnaissant disciple...
Peu importe sa croix de Commandeur, dans la "famille" Faure, c’est toujours Félix le plus intéressant...


municipales dans le Lot en 2014


Extrait du livre des municipales lotoises en 2014...

Cahors, municipales 2014 : un enjeu départemental majeur de Stéphane Ternoise.

Il est toujours en vente libre !... mais peu visible...

En papier (18 euros, 300 pages) et numérique (9,99 euros).


Où acheter ? Liens pour achat (papier et numérique).




Votre commentaire Montcuquois




Voir la page précédente du forum de Montcuq

Un autre sujet local vous semble intéressant ? Vous pouvez proposer un texte se référant naturellement à Montcuq
Le 1er Salon du Livre de la commune.

Les premiers mots officiels.
Vous abonner à la chaîne MONTCUQ INFO (et TV) de TERNOISE :