Montcuq Info - Trouver en 1 clic - documentation opinions créations...
Montcuq en Quercy livres
Village
Canton
Quercy
Les livres
Contact

Salon du livre

Conseil municipal du 21 janvier 2016 ? Sous haute tension ?

Mme Marie-José Sabel peut-elle rester 1ere adjointe de Montcuq-en-Quercy-Blanc ?


Oui, dans mon trip ayant abouti à terminer la conversation avec madame la préfète du Lot en lui demandant si elle était bien la fille de Nino Ferrer comme certains le prétendent à Montcuq... Raison de son grand éclat de rire... J’en arrivais à noter Madame Catherine Ferrer, Préfète du Lot, au lieu de Ferrier. Pierre Desproges également aurait sûrement osé. Quant à monsieur Patrice Caumon, désormais notre 6eme adjoint, ses blagues nous semblent plutôt du CM2 (mes sketchs également ne font pas toujours rire !!!)

Note 26 août 2016 : cette page appartient désormais à l'Histoire de la difficile construction de notre commune nouvelle... J'y ajoute donc une vidéo (bas de page), un extrait des propos de madame Catherine Ferrier, préfète du Lot, le 14 août 2016... J'étais, comme monsieur le maire, à ses côtés...

Monsieur le Maire de Montcuq-en-Quercy-Blanc,
Mesdames, Messieurs les élus de Montcuq-en-Quercy-Blanc,

Madame Marie-José Sabel peut-elle rester première adjointe de Montcuq-en-Quercy-Blanc ?

Lisant à madame la préfète du Lot un extrait du Compte rendu de la réunion du 10 septembre 2015 du Conseil Municipal de Ste Croix, présidé par Madame le maire SABEL Marie-José :
« Le conseil municipal n'était pas favorable à cette adhésion mais Madame la Préfète a décidé d'inclure d'office notre commune à cette nouvelle commune. »
Madame Catherine Ferrer, Préfète du Lot, me répondait : « C'est complètement faux. »

Quand ? Un entretien d'une petite quarantaine de minutes, le mardi 12 janvier 2016 à partir de 17 heures 30.

Dans leur Dépêche du Midi, madame Marie-José Sabel réitère presque, en adoucissant le propos, dans un document en ligne, également publié le 12 01 2016 à 08:33 (je l'ai découvert plus tard), des propos recueillis par leur correspondante locale Liliane Haussy :
« Le déclic s'est fait quand la préfète nous a confirmé que, du fait de la petite taille de notre commune, nous serions contraints d'intégrer d'office la commune nouvelle. »

Madame Marie-José Sabel aurait-elle engagé un bras de fer avec Madame Catherine Ferrer, Préfète du Lot ?

Au-delà des propos parus dans la presse, il convient de s'arrêter aux actes, ce compte rendu de conseil municipal.

Dans ces conditions, madame Marie-José Sabel peut-elle rester première adjointe de Montcuq-en-Quercy-Blanc ? Je ne le pense pas.

Observateur non élu (jamais candidat), je pense nécessaire de poser la question aux 55 élus de Montcuq-en-Quercy-Blanc.

Ce Compte rendu de la réunion du 10 septembre 2015 du Conseil Municipal de Ste Croix figure naturellement dans le livre "Soumissions à Montcuq (Belmontet, Lebreil, Sainte-Croix et Valprionde à genoux)".

Mais le dialogue direct permet parfois d'obtenir des réponses auxquels un livre n'a pas droit.

Ce livre semble m'avoir valu une petite attaque, certes jugée maladroite, dans votre discours d'intronisation de maire de Montcuq-en-Quercy-Blanc, je vous cite :
« Aucun ego surdimensionné nous a fait prendre cette décision. Pas plus une administration nous a fait mettre à genoux comme il a été relaté par quelque mauvais esprit ou conservateur de mauvaise foi. »

Une interprétation erronée du sous-titre !
Vous ne semblez pas avoir pris le temps de lire ce livre...

Revenons à ce très intéressant échange avec madame la Préfète du Lot :

Madame la Préfète du Lot : « J'ai une délibération du 24 septembre de la commune de Ste Croix, pour la commune nouvelle. »
Stéphane Ternoise : « Mais est-ce que vous avez lu celle du 10 septembre, où il est noté « Le conseil municipal n'était pas favorable à cette adhésion mais Madame la Préfète a décidé d'inclure d'office notre commune à la nouvelle commune » ? »
Madame la Préfète du Lot : « Je n'ai pas ce compte rendu. Moi je n'ai que les délibérations. Jamais on n'impose aux gens, les élus sont libres. »

J'y reviens ensuite, lisant : « Le conseil municipal n'était pas favorable à cette adhésion mais Madame la Préfète a décidé d'inclure d'office notre commune à cette nouvelle commune. »
Madame Catherine Ferrer, Préfète du Lot, répond : « C'est complètement faux. »

Par la suite :

Stéphane Ternoise : « Vous comprenez que je sois choqué ? »
Madame Catherine Ferrer, Préfète du Lot « Je comprends, parce que les règles de droits, donc vous les avez comprises, il s'agit de prendre acte d'une volonté commune. »

L'avenir de Madame Marie-José Sabel est naturellement dérisoire.
Vous pouvez vous demander : quelles seront les conséquences pour la commune nouvelle ?

Stéphane Ternoise : « Je ne vous ai pas convaincu qu'il y avait dans toutes ces affaires, des choses qui méritaient peut-être que vous cassiez votre arrêté ? »
Madame la Préfète du Lot : « écoutez, je vais revoir cette histoire de compte rendu dont vous me parlez et je vais le faire analyser par des juristes. »

Mon impression ? Il n'y a sûrement pas d'illégalité dans les documents nécessaires à la fusion, d'un point de vue préfectoral (application de la loi).
Certes le Tribunal Administratif aurait pu en juger autrement... Notamment dans la qualité de l'information fournie aux populations. Mais comme je l'écris dans "Soumissions à Montcuq", il ne m'appartenait pas de le saisir.

Ce compte-rendu du 10 septembre peut poser, doit poser, d'autres questions pour l'élue, sur l'élue, ne serait-ce que d'ordre déontologique...


Le deuxième conseil municipal de notre histoire se déroulera donc le 21 janvier, place des Consuls, et non le 19 comme annoncé lors du premier.
Et non "espace animation" comme vous y engageait la charte.

Je vous prie de bien vouloir communiquer à l'ensemble des élus ces éléments.

Je vous prie de bien vouloir débuter cette séance par une minute de silence.

A la mémoire de Perrine BRUYERES, candidate aux élections municipales de Valprionde en 2014, décédée aux premières heures de 2016, à l'heure où Valprionde était absorbé (préféré à fusionné) par Montcuq.

(Vous pouvez lire : "Elle était l'avenir de ce village..." )

Ce qui ne réparera certes pas votre absence.
Ni celle de l'adjoint censé vous représenter, comme me l'écrivait votre Secrétaire Générale :

« Vu les délais, M. le Maire ne pourra se rendre à la bénédiction, ayant déjà
des rendez-vous pris pour toute l'après-midi
Néanmoins, M. CAUMON Patrice, Maire délégué de VALPRIONDE sera présent à la
cérémonie et représentera M. le Maire de MONTCUQ EN QUERCY-BLANC.
»


Pourquoi un écrivain absent de la bibliothèque intercommunale de Montcuq dialogue ainsi avec madame Catherine Ferrer, préfète du Lot ?


Elle avait remarqué mon interview dans la Vie Quercynoise, au sujet du livre "Les villages doivent disparaître !"
Mais dans les jours suivants l'actualité nationale s'était emballée...
Elle a sûrement également remarqué l'étendue de mon catalogue (je publierai peut-être cette année sur mes 25 années d'édition... ce courriel y figurerait naturellement...)

Je finirai donc par quelques mots de madame la Préfète, également à destination de celles et ceux qui semblent préférer "faire comme si" mes livres n'existaient pas (une centaine, disponibles, voyez notre ami Amazon, et pourtant aucune invitation à les présenter à Montcuq...) :

« On est tous co-responsable de tout ce qui se passe. Faut pas être victimes.
Vous observez des choses et vous avez une capacité à agir, agissez.
Je ne sais pas si la bonne méthode c'est uniquement de critiquer les élus...
»

Naturellement, ce mail n'est pas uniquement envoyé à monsieur le Maire de Montcuq-en-Quercy-Blanc.
(et il figure donc également en ligne)

Vous recevez ce message car j'ai trouvé sur le net votre contact mail.
Ou nous sommes en contact plus ou moins régulier.

N'hésitez pas à transférer ce message à l'ensemble des élus de Montcuq-en-Quercy-Blanc avec lesquels vous entretenez des relations
numériques.
N'hésitez pas à imprimer ce message pour le communiquer à celles et ceux sans connexion Internet (il doit y en avoir).

Vous souhaitant une agréable année 2016, la santé et la sérénité (dans les communes délégués les maires délégués ont conservé leur galette ?)

Stéphane Ternoise
http://www.montcuq.info

http://www.lotois.fr

P.S. : Et qu'en fut-il : RIEN, en public... mais les spectateurs furent priés de sortir pour un huis-clos final...

Note 26 août 2016 : cette page appartient désormais à l'Histoire de la difficile construction de notre commune nouvelle... J'y ajoute donc une vidéo...

Extrait de l'intervention de Mme Catherine Ferrier, Préfète du Lot, lors du 1er salon du livre de Montcuq en Quercy Blanc le 14 août 2016.
Avec M. Alain Lalabarde, M. Marc Gastal, et Stéphane Ternoise écrivain organisateur.





Votre commentaire Montcuquois

- le 31 janvier 2016 à 08 : 26
par ADAMA : J'ai reçu votre lettre et je vous remercie pour toutes ces informations sur Montcuq. Prochainement vous aussi vous aurez une petite histoire de ma part .Il se peut que je vous fasses découvrir mon village qui a une belle histoire




Voir la page précédente du forum de Montcuq

Un autre sujet local vous semble intéressant ? Vous pouvez proposer un texte se référant naturellement à Montcuq
montcuq en calecon blanc
25 janvier 2016... trois mois après Soumissions à Montcuq, la version 2, augmentée, à 260 pages. Avec un titre décalé... Il ne nous reste plus que la dérision, l'humour... Montcuq en Caleçon Blanc, sous-titré, Commune Nouvelle lotoise : Soumissions à Montcuq version 2.

Le livre raconte, tout simplement... Cette lettre y figure...