document canton de montcuq

Info : Accéder
140 photos de Ternoise. Et des opinions.
Pascal Serre et la flatterie, selon Dire Lot, flatteur des installés par Stéphane Ternoise


Pascal Serre doit penser avoir réalisé un exercice périlleux (la rédaction git à Périgueux) dans sa variation sur la flatterie... je ne suis pas dupe semble prétendre son édito mais je dois le faire car c'est la survie de mon entreprise, mon gagne-pain...



IL semble assumer ce cher Pascal Serre si bien coiffé "La flatterie est indispensable pour ceux qui entendent se hisser dans la proximité de quelque pouvoir que ce soit."

Naturellement, je n'ai pas payé 4 euros 50 ce numéro daté, en haut à droite, janvier 2008, avec en évidence "GOURDON Léo ferré l'empreinte lotoise".
En fait, il s'agit d'un numéro plus récent, de janvier de cette année 2009... il était à la bibliothèque... je me suis souvent demandé qui achète cette parution sur beau papier mais tellement au texte "publi reportage" sur des petits notables qui doivent être fiers de montrer l'article de DIRE LOT !
Oh si parfois, des critiques... sur le passé...

Donc Pascal Serre semble assumer ce journalisme couché. Il faut bien bouffer ! Ce n'est pas de lui mais de Daniel Carton sur ce genre de journalisme...
La contrepartie semble naturelle : censure de toute personne debout !... Qui n'est pas un pouvoir.

L'article sur Léo Ferré... il fait sourire... Léo Ferré fut son propre éditeur... indépendance Léo... Bravo Léo... Nous sommes tous admiratifs de ce parcours lotois... mais est-ce crédible cette admiration... quand le même mensuel évite d'accorder la moindre ligne à l'écrivain lotois indépendant aussi producteur de cds !... ça pourrait déplaire aux chers installés !...

Alors, qui paye pour dire lot ? Les installés, les sommités, qui apprécient peut-être cette flatterie ?... Pas moi ! Combien de subventions ? Il suffit de ne pas acheter pour que ça ne se vende pas... Quelques lignes plus haut Pascal Serre était formel :
"Pour les indisposés à la courtisanerie, il leur faudra accepter les déserts et se refuser aux desserts, même si ces derniers sont des miettes".
Tu sais, cher Pascal, la solitude, c'est parfois nettement plus vivable que la fréquentation des gens couchés... Ils te font devenir comme eux...

Va-t-il en sourire de ma non flatterie ?
Je suis journaliste aussi !




Votre commentaire Montcuquois

- le 10 aout 2013 à 19 : 45
par Aurélie : Ah si même ternoise reprend que la flatterie est indispensable pour ceux qui entendent se hisser dans la proximité des pouvoirs !

Stéphane Ternoise

Le 17 03 2009 à 12 : 02
Accueil Montcuq (.info)

contact Montcuq.info



par webmaster montcuq

autre article : Monsieur Martin Malvy et la politique culturelle de la région
LIRE


Pascal Serre et la flatterie selon Dire Lot flatteur des installés